« Prenez Racines ! »

mycorhize – rhizome ou marcotte

« Désormais, les racines ont besoin de s'étendre. Soyons prêts à accueillir, brebis et prairies et ... à rêver ensemble à une nature en ville » extrait de communication, Géraldine Lopez.

 

EAU DE ROSE

Enraciné et diffusé, du sol au balcon...
 

Au coeur de ce territoire en mutation, le projet EAU DE ROSE est un support complémentaire, une continuité de l'action "Prenez Racines !", vecteur d'une transmission, d'une dynamique existante manifestée par les habitants d'être en lien avec le vivant …pour tendre à un "mieux vivre ensemble" !

 

Eau de Rose, c'est le parrainage par les habitants du quartier d'un rosier de Damas (Rosa Damascena) ou Centifolia (Rosa Centifolia) a planter dans son jardin ou à garder en pot au soleil sur son balcon.
Une roseraie s'établit ainsi à l'échelle d'un quartier et articule le patrimoine bâti avec le patrimoine vivant de la ville.

Au rythme des floraisons, nous avons récolté les fleurs et détaché leurs pétales, les avons séchées dans le séchoir à claies construit par les habitants puis les avons distillées pour recueillir une eau de rose du quartier.  Les habitants continueront à soigner ces rosiers grâce aux formations et savoir-faire acquis auprès de spécialistes ( Parc de la tête d'Or / Fabien Nuti // Ecole des plantes médicinales de Lyon / Cathy Skipper)

Le quartier Mermoz produit  aujourd'hui une Eau de Rose bien réelle qui embaume nos rues lors de l’éclosion des fleurs, enrichit les saveurs de notre cuisine au quotidien dans nos maisons et irrigue notre imaginaire. Une rose locale produite qui rassemble et produit une essence d'un quartier de Lyon !

La Fédération Mondiale des Sociétés de Roses qui tiendra son 17ème congrès du 27 mai au 1er juin 2015, viendra rendre visite aux distillateurs habitants expérimentés de Mermoz !

 

 

La « Prairie retrouvée », pâture urbaine

suivie « Des petits moutons dans la prairie »
 

Le délaissé urbain est un sol pauvre composé de terre et gravats. Mermoz, en travaux, compte de nombreux spécimens de ce type. Comment pendant leur temps de jachère, et, à moindre coût, faire apparaître de nouveaux paysages voire fertilisés les terres urbaines ?

En novembre 2013, nous ensemons 1000 m2 de prairie sur la ZAC Mermoz.

 

Un épandage de compost sème la rumeur.... et son odeur ! Une prairie vient d'être créer sur un tas de gravats, zone sans vie. Pour l'instant, ça sent fort l'écurie !

 

Durant une estive urbaine (juillet et septembre 2014), deux moutons locavores sont accueillis pour tondre la prairie de la ZAC Mermoz gardés par des habitants.

En septembre, dans le cadre des journées européennes du patrimoine, il donne l'occasion d'une grande « fêtes des moutons » avec notamment une danse performative avec les moutons, le spectacle RUPESTRIO de la compagnie lyonnaise Tramaluna!